• I.Z

Un autre leader de Génération Identitaire condamné pour agression violente

"La dissolution de Génération Identitaire est impossible, car leurs membres n'ont rien fait d'illégal".

Absolument faux.

Le leader "Nord" du groupuscule patriotique et respectueux des lois de la République ( bah voyons ) Génération Identitaire vient en effet d'être condamné à 5 mois de prison fermes pour l'agression de deux personnes du fait de leurs origines, alors qu'elles mangeaient tranquillement une pizza.

Ce n'est pas la première fois que ce type d'agression au faciès arrive chez les membres de cette mouvance, laquelle est d'ailleurs dénuée de réelle consistance politique.

En effet, il y a quelques semaines, Khaled, un entrepreneur proche de la quarantaine se faisait gratuitement agresser par un "néo-nazi local", pour aucune autre raison que celle d'être "un arabe en costard".

Il est toujours très amusant d'entendre les prétendus spécialistes et autres juristes nous expliquer que la dissolution d'un tel groupuscule serait impossible car leurs membres respectent scrupuleusement la loi.

Pour autant, les condamnations ne manquent pas et ce cas d'espèce en est la parfaite illustration. Peut-être faudrait-il le rappeler à notre cher Goldnadel qui s'écriait que le "procureur allait se ramasser"?

Ce même Goldnadel qui semble étrangement atteint de cécité face aux chants néo-nazis et aux agressions filmées de la part des membres du groupuscule qu'il défend. Il faut croire que c'est chacun a sa conception du sens de l'honneur !

Quoiqu'il en soit, nous avons des raisons de croire que ce dernier est peut-être plus compétent pour commenter les potins que pour le droit.

En tous les cas, il est salutaire de réitérer le fait élémentaire ; à savoir qu'il en a fallu bien moins pour dissoudre le CCIF ou Barakacity ; dont le membre fondateur n'a d'ailleurs jamais été condamné une seule fois de sa vie.

Ces derniers temps, le principe constitutionnel de l'égalité devant la loi semble bien relatif.



98 vues0 commentaire