• Calam Media

Le gouvernement danois met une cible sur ses musulmans

L’affaire choque et fait grand bruit au Danemark. Le gouvernement danois emmené par Mette Frederiksen a annoncé le 27 mai la mise à disposition d’une « carte nationale de l’Islam ». Le site permettra de repérer l’ensemble des 600 mosquées et associations cultuelles du pays. Sera également indiqué l’adresses des sites, l’identité des responsables de ces structures ainsi que l’origine des fonds ayant permis leur édification et/ou permettant leur fonctionnement. La ministre de l’intégration Susanne Raab indique que le but d’une telle carte est de dévoiler « dans les arrière-cours des idéologies remettant en cause les valeurs de la démocratie libérale ». Difficile néanmoins de saisir en quoi jeter en pâture toutes les structures ayant un rapport avec l’Islam permettra de débusquer d’éventuels djihadistes.




le Conseil représentatif des musulmans (IGGÖ) a indiqué que ce site « témoigne d’une intention manifeste du gouvernement de stigmatiser tous les musulmans comme un danger potentiel ». Depuis l’attentat de Vienne le 2 novembre 2020, l’émoi au sein de la population danoise a rapidement laissé place à une forme de méfiance, voire de défiance, à l’encontre des musulmans. Les actes d’islamophobie se sont depuis multipliés, +33 % en 2020 selon une organisation locale.

Le ministère turc des Affaires étrangères a réagi en qualifiant la carte « d’inadmissible » et exhorte le gouvernement danois de cesser de vouloir « ficher » ses musulmans.

Fort heureusement en France nos gouvernements successifs ne cèdent pas à l’émotion en se laissant aller à des politiques de répressions à l’encontre de nos concitoyens musulmans après chaque attentat et en adoptant sans cesse de nouveaux outils législatifs leur permettant de contrôler ainsi que de surveiller l’ensemble de la population en prétextant lutter contre le terrorisme.

Fort heureusement.

538 vues0 commentaire