• I.S

Le CFCM se disloque dans l'indifférence des médias et les éclats de rire des musulmans

Après avoir annoncé quitter le bureau exécutif du CFCM, le recteur de la mosquée de Paris Chems-eddine Hafiz annonce que sa fédération ainsi que 3 autres (sur les 9 que compte le CFCM) quitte l'instance représentative des musulmans en France afin de créer une toute nouvelle structure. Cette dernière se donne pour mission « d'incarner les valeurs essentielles de l’islam authentique et ouvert, dans la dignité et l’équité, en parfaite symbiose avec les valeurs et principes de la République ».


Selon des sources émanant du ministère de l'Interieur, le Président du CFCM Mohammed Moussaoui devrait être reçu dans les prochains jours par le grand mufti de la République (et agent immobilier en libéral) Gérald Darmanin. Il devrait être accompagné dans sa quête de repentance par d'autres représentants de fédérations qui auront pour mission de manger les petits-fours chèvre-miel-noix pendant que les adultes discutent.


Le hic étant que Gérald Darmanin entretient d'excellentes relations avec le recteur de la mosquée de Paris, tandis qu'elles sont beaucoup plus froides avec le Président du CFCM. Mohammed Moussaoui va donc devoir batailler dur et faire preuve de beaucoup d'imagination pour ne pas finir commerçant de box IPTV à Marrakech.


Reste à savoir quelle pourrait bien être sa requête tant le divorce semble être consommé avec Chems-eddine Hafiz. La garantie que le CFCM demeure l'interlocuteur privilégié du gouvernement ? Au vu des derniers tweets du ministre du logem... de l'Intérieur sur la fédération du Milli Gorus, peu de chance qu'il soit écouté.


J'ai hélas bien peur que les dés soient pipés et que cette scission ait été concertée en haut-lieu afin de mettre à la marge les mangeurs de pistaches du CFCM qui témoignent encore des soubresauts d'orgueil et de dignité.


Je ne peux que conseiller à Mohammed Moussaoui de ne pas se limiter aux ventes d'abonnements IPTV et de diversifier sa gamme de service. Pourquoi ne pas proposer des réparations d'écrans de téléphone ? Un marché sûr et en croissance constante malgré un clair ralentissement depuis 3 ans.

77 vues0 commentaire